11 juin 2021

La construction hors-site, la solution écoresponsable des collectivités

« Au vu des délais plus que serrés, le savoir-faire et l'expérience de Cougnaud ont été précieux ... »
Cédric LE SAULNIER,
Architecte (ART&FACT ARCHITECTE)
« … Nous avions un double défi à relever : construire une école pour 17 communes, au milieu du 11ème parc naturel français »
Laurent SCHEMBRI,
Maire de Recey-sur-Ource
La vidéo
Version courte
Version longue
En podcast
Interview croisée entre Laurent Schembri, maire du village et maître d'ouvrage et Cédric Le Saulnier, architecte au sein du cabinet Art&Fact Architecture.
picto-interview-2x

L'interview

Interview croisée entre Laurent Schembri, maire du village,  président du SIVOM (syndicat intercommunal à vocations multiples) et maître d’ouvrage ; et Cédric Le Saulnier, architecte au sein du cabinet Art&Fact Architecture 

Le projet : 3 mois pour construire une école, préserver la dynamique du territoire et respecter l’environnement.

pole-scolaire-levi-strauss
picto-projet-2x

le projet

 

Bonjour Messieurs Schembri et Le Saulnier, pouvez-vous nous décrire votre projet constructif en quelques mots ? 

L. Schembri
Bonjour, alors plus qu’un projet, c’était surtout un BESOIN !! Un besoin urgent car notre école ne répondait plus aux normes actuelles. Un besoin vital aussi, pour accueillir les 90 élèves du territoire, car il était hors de question que notre territoire se vide. Nous nous sommes donc unis avec les 17 communes du SIVOM pour enclencher le projet et construire notre futur Pôle Scolaire en seulement 3 mois. 

C. Le Saulnier
Oui, le délai était extrêmement court… Seule la construction modulaire permet de tenir de tels délais, tout en maintenant le cap en termes d’enveloppe budgétaire, de normes de sécurité, d’agencements intérieurs adaptés aux usagers, en l’occurrence les enfants. L’expérience et le savoir-faire Cougnaud nous ont été précieux. 

Quel accompagnement justement de la part de Cougnaud Construction ? 

L. Schembri 
Travailler avec Cougnaud Construction a été une expérience rassurante : nous avions un interlocuteur dédié pour tous types de questions, depuis la présentation de notre « brief constructif », la réalisation des plans, jusqu’aux questions de normes, l’intégration dans le paysage, l’aménagement intérieur,… Nous avons apprécié cet accompagnement personnalisé et permanent, entre écoute, conseils et compromis productifs. 

C. Le Saulnier 
Cougnaud nous a particulièrement bien accompagnés : ils nous ont allégés avec un gros travail en amont sur le montage administratif du dossier, grâce à leur bureau d’études intégré, ils sont affûtés techniquement pour aider à la prise de décision rapide, ils sont à l’écoute pour modifier leurs propositions et intégrer nos contraintes. 

 

La construction hors-site était-elle votre premier choix ? 

L. Schembri 
Oui, car c’était le seul moyen d’obtenir une réponse rapide et efficace à notre besoin et à nos contraintes ! Construire un bâtiment n’est déjà pas anodin, mais lorsque les délais s’en mêlent, que c’est un bâtiment destiné à accueillir des enfants, qui doit respecter un certain nombre de normes de sécurité, l’équation se complique. 

C. Le Saulnier 
Je n’avais jamais géré ce type de mode constructif, j’étais donc intéressé par la technique et motivé par le projet. C’est un mode constructif qui se développe énormément en Angleterre, aux Etats-Unis, en Asie,… et qui peine encore à émerger en France malgré ses vertus évidentes : respect de l’enveloppe budgétaire, délais inégalables, prise en compte des contraintes particulières à chaque projet, innovations en termes de matériaux, impact maîtrisé sur l’environnement. Je n’ai pas voulu laisser passer l’occasion de m’essayer à cet exercice. 

Vous avez parlé de normes de sécurité, comment gère-t-on ce genre de lourdeurs constructives pour un bâtiment qui doit être accueillant, rassurant pour les enfants ?

L. Schembri 
Il y a en effet beaucoup de normes à intégrer pour un bâtiment de type « Petite enfance », mais le principe même de construction industrialisée permet d’obtenir un pôle scolaire clé en main, pour lequel les normes ont été listées très en amont, appliquées et vérifiées dans les ateliers, et finalement fondues dans l’ensemble des espaces proposés : école, réfectoire et accueil périscolaire. 
 
C. Le Saulnier 
La compétence de Cougnaud sur le sujet des normes de sécurité nous a considérablement facilité la tâche : nous avions simplement à vérifier et à valider ce qu’ils proposaient, en toute confiance et en toute sérénité pour les enfants qui viendraient investir les lieux. Car le Pôle Scolaire se devait aussi d’être chaleureux, gai, joyeux ! 
 
L. Schembri 
Oui, et c’est le cas : les circulations sont bien pensées, les salles de classe sont lumineuses, les volumes agréables ; la disposition du bâtiment a été orientée pour prendre au maximum la lumière naturelle ; les aménagements intérieurs ont été réalisés aussi pour que les enfants comme les adultes s’y sentent bien. 

Ce bâtiment date de quelques années maintenant, quel est votre sentiment alors que vous y revenez pour cet entretien ? 

C. Le Saulnier 
Je trouve que le bâtiment n’a pas bougé ! Nous avions voulu une école pérenne, et c’est le cas. Il est toujours aussi agréable à vivre, intégré dans son environnement, avec son jardin pédagogique et les champs de vaches à proximité. Cela en fait un lieu apaisant, liant le village et la nature qui l’environne grâce à son bardage d’esprit bois et son revêtement extérieur de couleur verte. Je retrouve le bâtiment que j’ai livré et j’en suis fier ! 

L. Schembri 
J’y viens régulièrement donc c’est plus difficile de savoir s’il change ou non. Comme Cédric, je le trouve inchangé, et personne ne s’en plaint !  

 

Vous nous parliez de l’environnement de l’école, de la nature présente autour de vos collectivités, vous vous étiez fixés des objectifs sur cet aspect RSE ?

L. Schembri 
Nous avons d’abord abordé cet aspect en termes de coûts, de coût d’investissement initial puis de coûts récurrents d’utilisation. La question énergétique était fondamentale pour la pérennité de notre projet, pas question de construire un bâtiment qui allait nous ruiner chaque mois en chauffage ! 

C. Le Saulnier 
Nous, architectes, réfléchissons d’ailleurs à la manière dont les constructions de demain peuvent être davantage écoresponsables pour leurs commanditaires, mais aussi modulables à l’envi en termes de destination, pour avoir le moins d’impact possible sur l’environnement. 
Ici, nous avons produit un bâtiment thermiquement performant, avec une bonne étanchéité à l’air et un système pérenne de ventilation grâce aux pompes à chaleur. 
Enfin, la propreté du chantier lui-même nous importait, nous sommes au cœur du village et nous nous devions de respecter le voisinage. Les déchets ont été en grande partie gérés dans les ateliers Cougnaud, en amont. 

L. Schembri 
Et puis, évidemment notre pôle scolaire se situe au sein du 11ème parc national français, le Parc National de Forêts, le tout dernier créé en France en 2019, entre Champagne et Bourgogne. Il était aussi de notre responsabilité de faire honneur à ce nouvel espace protégé, à ce lieu d’émerveillement pour nos enfants et de le penser dès le départ pour qu'il s'intègre à son environnement. Pour nous, c’était un vrai défi, relevé ensemble et main dans la main avec notre architecte et notre partenaire Cougnaud Construction. 

REPÈRES

  • Type de projet : pôle scolaire
  • Nom : Pôle scolaire Claude Levi Strauss
  • Superficie : 1035 m²
  • Ville : Recez sur Ource (21)
  • Architecte : Cédric Le Saulnier, du cabinet Art&Fact Architecture (Dijon)

Pôle Scolaire Levi Strauss à Recey-sur-Ource (21) 

Nous sommes à votre écoute
Appelez-nous au
02 49 88 11 74
Ou rappel sous 48h
Contact